Témoignages

Après délibération des jurys, plus de 800 postes, soit 17% de ceux mis au concours à la session 2011 du CAPES externe ne sont pas pourvus ! Dans certaines disciplines, la situation est catastrophique : sont ainsi perdus près de 60% des postes de lettres classiques, 40% des postes de maths...
Cette situation est inadmissible : il n'est pas possible d'imaginer que ces étudiants, titulaires d'une deuxième année de master, soient moins dignes du CAPES que leurs aînés.
Le SNES-FSU dénonce cet énorme gâchis, aussi bien pour les élèves des collèges et des lycées que pour les étudiants qui se préparaient à ces concours. Il s'est adressé solennellement au Ministre pour lui demander d'intervenir auprès des jurys et d'ouvrir une liste complémentaire de reçus. Le SNES-FSU appelle tous les étudiants, les personnels et les parents d'élèves à se joindre à lui en signant la pétition « Recrutez la totalité des postes aux concours de l’enseignement Ouvrez des listes complémentaires. » (http://www.snes.edu/petitions/?petition=22)

Modérateurs: pierreclaustre, Catherine Mezaad, Karine Boulonne, groupe des animateur du forum "Entrer dans le métier"

Témoignages

Messagepar ondiraitlesud » Ven Jan 23, 2015 12:19 pm

Le SNES de Liile tient un livre noir où il recueille des témoignages de stagiaires : en voici un
Le 21/01

Je ne sais pas corriger une écriture d’invention, m’adresser à un parent d’élève, écouter un élève persécuté, je ne connais pas les premiers gestes de secours. Je ne sais pas interpréter l’agressivité d’un élève, parler de géopolitique et expliquer le conflit israelo-palestinien avec mes Secondes, et d’ailleurs, je n’ai pas su rassurer mes élèves et parler de l’attentat de Charlie Hebdo devant mes classes. Je ne sais pas renvoyer un élève de cours parce qu’il est allé trop loin sans trembler, je n’arrête pas de culpabiliser quand je sanctionne un élève, et parfois même, je ne me sens pas légitime face à eux. D’ailleurs quand on me demande ce que je fais dans la vie, je ne sais pas quoi répondre « Je suis professeur de français, mais pas vraiment en fait… ». Je ne sais pas m’occuper d’un enfant dyslexique, ne pas l’abandonner et l’accompagner. Il arrive que je ne sache pas pourquoi mes élèves ne m’écoutent pas, et comment séparer, de mon mètre soixante, Corentin et Raphaël qui se sont battus en classe la semaine dernière, en plus de cela, je ne sais pas prendre de recul quand je rentre chez moi. Je ne sais pas comment gérer mon stress et arriver sereine devant la 2nde4 que je redoute tant, je ne sais pas gérer une classe de 31 élèves… Mais on me dit qu’il n’y a pas de recette et on me donne des cours de littérature médiévale.
Merci l’ESPE.

http://www.lille.snes.edu/spip.php?article2826
ondiraitlesud
 
Message(s) : 1525
Inscrit(e) le : Sam Nov 24, 2007 5:51 pm

Retour vers Pourvoir tous les postes aux concours

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron